Comment entretenir

Comment entretenir.fr : Le site de référence sur l'entretien des choses que vous aimez.

Menu

Entretenir son bonsaï

Entretenir son bonsaï

Le mot bonsaï signifie « arbre cultivé dans un pot » en japonais. En France, le bonsaï est surtout connu pour être un arbre miniature. Il existe de nombreuses variétés d’arbre sous forme de bonsaï.

Débuter avec un bonsaï

Vous trouverez en jardinerie voir même en supermarché des bonsaïs pour un prix entre 10 et 50€. Le plus souvent il s’agira d’un ficus, une des variétés les plus adaptées pour commencer. Le problème lorsque vous achetez ce type de plante, c’est que le substrat (la « terre ») dans laquelle votre bonsaï est planté, n’est pas de bonne qualité. C’est souvent à cause de ça qu’il ne vivra pas très longtemps. La première des choses à faire est alors de replanter votre arbre dans un nouveau pot avec du nouveau substrat de qualité.

Comment rempoter un bonsaï et dans quel substrat ?

Choisissez le bon pot. Il y a bien entendu la forme et la couleur que vous êtes seul à choisir, mais il y a aussi et surtout la taille du pot. Le substrat doit drainer correctement c’est à dire qu’il ne doit pas garder l’eau trop longtemps au risque de faire pourrir les racines. Il existe bien entendu des terreaux spéciaux pour bonsaïs qui sont commercialisés mais vous pouvez aussi le faire vous même. Pour faire votre substrat il faut : du gravier fin, l’akadama, des roches volcaniques et la pumice. Pour le ratio, comptez 50% akadama, 25% pumice et 25% roche volcanique.

L’arrosage

Tout d’abord il est conseillé d’utiliser de l’eau à température ambiante. Arrosez votre bonsaï quand le dessus du substrat est sec. N’attendez pas trop longtemps pour ne pas laissez sécher votre bonsaï. Versez lentement l’eau et arrêtez vous dès que de l’eau s’écoule des trous de drainage du pot.

L’exposition

Comme toutes les plantes, votre bonsaï à besoin de lumière pour la photosynthèse. C’est cette photosynthèse qui permet à votre arbre de se développer correctement. Vous l’aurez compris, il faut un maximum de lumière mais pas de soleil direct qui risquerait de le brûler. Évitez également les courants d’air.